lundi 3 juin 2019

"Blanc sur blanc", ou Ruggero transformé par l'amour

9782829005930ncover_finzi-pasca.
Daniele Finzi Pasca – Est-ce un fou? Un jeune homme qui vit dans son monde où les fées sortent du verre de vin rouge? Dans "Blanc sur blanc", l'écrivain et dramaturge tessinois Daniele Finzi Pasca met en scène le personnage de Ruggero, violent et flamboyant à la fois, magique et prosaïque. Un bonhomme au passé chargé qui, dans un monde de fantaisie moins innocent qu'il n'y paraît, découvre l'amour.


Tout commence avec une scène assez surprenante où Ruggero s'exprime, déclarant qu'on a découvert sa dyslexie tardivement, bien qu'elle soit handicapante, et qu'il a aussi démoli une voiture. Quel lien, se demande-t-on? L'histoire le révèlera.

On découvre ainsi que Ruggero est un garçon battu par son père biologique. L'écrivain dessine précisément les comportements que cela déclenche chez le garçon, devenu ensuite adulte: on le découvre craintif, toujours à l'affut des coups qu'on pourrait lui porter, alternant alcool et chinotto dans un bar, l'Odeon, où un violoncelliste joue de la musique. Et l'on apprend aussi que trop souvent, la violence est sa réponse aux interactions sociales.

Il est permis de voir Ruggero comme un fou, en ce sens qu'il est le révélateur d'une vision du monde non conformiste et révélatrice. De façon un peu paternaliste, on dirait qu'il vit "dans son monde". C'est justement ce monde que l'écrivain explore, en particulier en animant le leitmotiv des clés qui permettent d'ouvrir de nouveaux univers: ces clés, Ruggero tient à les avoir sur lui. Quant aux fées nées de la consommation de vin rouge, elles finissent par apparaître comme un leurre, si séduisantes qu'elles soient.

C'est que peu à peu, le personnage d'Elena s'impose dans la vie de Ruggero, par le biais de l'amour. Cet amour prend la couleur du rêve où se font les rencontres, éventuellement dans un environnement aussi fantasmagorique et porteur de sens qu'un train envahi par un hippopotame: ça fait peur! Le sentiment amoureux va peu à peu transformer Ruggero, le sortir de son univers pour le ramener dans le monde des humains. Ce monde où l'amour est possible, libérateur et formidable pour qui accepte de se laisser transformer. Ruggero est de ceux-ci: il joue le jeu, pour le meilleur.

"Blanc sur blanc" est une belle lecture, mais c'est aussi un spectacle, qui tourne actuellement. Il convient par ailleurs de noter ici que le comédien et metteur en scène tessinois Daniele Finzi Pasca va faire parler de lui cet été, puisqu'il est l'artisan de la Fête des Vignerons de Vevey, un spectacle musical et théâtral qui a lieu une fois par génération. Et qu'il a aussi été, entre autres, le metteur en scène des festivités de clôture des Jeux Olympiques de Turin (2006) et de Sotchi (2014).

Daniele Finzi Pasca, Blanc sur blanc, Lausanne, Editions d'En Bas, 2019. Traduction de l'italien par Christian Viredaz.

Le site de Daniele Finzi Pasca, celui des éditions d'En Bas.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Allez-y, lâchez-vous!