dimanche 18 novembre 2018

Dimanche poétique 375: Laurent Cennamo

Idée de Celsmoon.
Avec: Abeille, Ankya, Azilis, Chrys, Emma, Fleur, George, Herisson08, Hilde, Katell, L'Or rouge, La plume et la page, Maggie, Violette.

Deux footballeurs

I. Roberto Baggio

Cygne à la Fiorentina, vaste, si vaste,
flottant dans la pure lumière d'un après-midi
d'avril napolitain, souverain – vraiment l'aigle
traçant très haut dans l'air es cercles de plus en plus
vastes – devient ce ver de terre à l'Inter, pâle
magicien, nain sortant de terre (son chapeau mou verdâtre
lui cache les yeux), couvert de boue violette, mine
d'une maigre lanterne – lui qui fut
lis martagon!

II. Renato Steffen

Grand livre (neige
jaune flou sur ce qui s'appela,
jadis, Wankdorf) ou pâle
petit fantôme (éternellement en nos
sombre couloirs traînant
sa chaîne), enfant
malade dans son trop
grand lit.

Laurent Cennamo (1980- ), dans La Traverse du Tigre, poésie suisse romande 2017.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Allez-y, lâchez-vous!