dimanche 18 avril 2021

Dimanche poétique 493: Gilbert Trolliet


Après le jeu d'amour...

Après le jeu d'amour, on voyait au plafond
Comme dans un miroir incertain, mais profond
Plus d'un lac où sévit la seule transparence,
L'on voyait remuer l'inhumaine apparence
Et le peuple de ces extrêmes animaux
Qui ne trouvent en nous d'asile ni de mots.
Pourquoi me fascinait cette faune étrangère?
J'eus le temps d'un soupçon: comme toi mensongère,
Elle était le symbole errant de ton esprit...
Que ta gorge m'était charmante, et de quel prix!

Gilbert Trolliet (1905-1980), Le Fleuve et l'Être, choix de poèmes (1927-1978), Paris, Mercure de France, 2021.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Allez-y, lâchez-vous!