dimanche 28 mars 2021

Dimanche poétique 492: Antoine Jaccoud


L'invitation

Ce devait être notre
première soirée échangiste
et tout est parti de travers.
D'abord le chien qui a vomi
ensuite Madame Mühletaler
celle que je devais bricoler
qui perd son papa
– un téléphone
au moment de quitter la maison,
des dessous chers dans son sac de voyage.
Bref des catastrophes en chaîne
à vous dégoûter de la vie
et de ses petits plaisirs.
Alors avec ma femme
on a bouffé les olives
on a bu le Prosecco
et puis on est allé se coucher
sans même toucher
aux accessoires.

Antoine Jaccoud (1957- ), Adelboden, Lausanne, HumuS, 2014.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Allez-y, lâchez-vous!