dimanche 28 juillet 2019

Dimanche poétique 408: Cécile Sauvage


Souvent le coeur qu'on croyait mort

Souvent le coeur qu'on croyait mort 
N'est qu'un animal endormi ; 
Un air qui souffle un peu plus fort 
Va le réveiller à demi ; 
Un rameau tombant de sa branche 
Le fait bondir sur ses jarrets 
Et, brillante, il voit sur les prés 
Lui sourire la lune blanche.

Cécile Sauvage (1883-1927). Source: Poésie.Webnet.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Allez-y, lâchez-vous!