dimanche 15 novembre 2020

Dimanche poétique 471: Raphaël Meneghelli


Son tribal

Musicien de la rue, poète de sa vie
Un souffle très puissant, rythmique, l'énergie
Cheveux noirs, bouclés, longs,
rencontre de sa solde
Soldat de liberté, le vent de la révolte.

Les badauds ou passants prennent
un peu du bon temps
Le bruissement des pièces étonnent les enfants
Admirables, innocents, présentent leur jeunesse
Par leur amour si pur, de leur regard perplexe?

Cet homme troubadour,
nul présent n'est hasard,
Mélodie du bonheur, résonne dans leur cœur
Me rappelant parfois, qu'un chemin, un destin

Se cueille dans la main, comme un clair de lune
Qui met en lumière, la valeur du mystère
Nos ancêtres naguère, eux, le savaient bien.

17 février 2011

Raphaël Meneghelli (1974- ), Pèlerinage de vie, autoédition, 2012.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Allez-y, lâchez-vous!