dimanche 3 mai 2020

Dimanche poétique 446: Danielle Risse


Un souffle conquérant
Traverse les couleurs de la ville.
Saint-Isaac carillonne
À la gloire de Saint-Pétersbourg.

Il neige,
Le ciel s'incline
                      Au croisement du temps.

Un éclair noir perce l'occident.
Sur la Neva on peut voir
                      Le reflet d'un esprit embrasé.
Leningrad hante encore les paupières fermées
Du vent des martyrs.

Un regard sombre
Au large de l'hiver
Vol sous la peau du silence.

À la faveur de la nuit
Il respire l'arche
                      D'une immuable Russie. 

Danielle Risse (1951- ), Si près des étoiles Saint-Pétersbourg, Vevey, L'Aire, 2016.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Allez-y, lâchez-vous!