dimanche 27 septembre 2020

Dimanche poétique 464: Elodie Glerum


Windhus

Dans une autre langue
tu délies les tornades
et traînes une odeur de soufre
rance

À Prague une maison apparaît
dit-on par temps de brume
et des déments lunaires conserve
la lagune les lointains hurlements
faut-il te craindre petite ruine?

Tu t'abstiens de partir
tu restes et couves ton relent de prune
dans tes placards
tes lambris décatis se mérulent
le linge pue sur les poutres échardées de vers
que les poupées dévorent
ton asbeste est consommé
à la va-vite
sur les miroirs fendus

On dit qu'un jour
vingt ouvriers vinrent te réparer
dix-neuf en ressortirent
on traita le voisin de fou
quand il jugea bon de le remarquer

Je sais où se trouve le squelette
il est sous la porte

Elodie Glerum (1989- ), "60°0'N", dans L'Epître, VI/2020.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Allez-y, lâchez-vous!